Les enfants face aux écrans

Chez Dipongo, notre priorité est d'apporter une utilisation intelligente des écrans. Dans une société où la technologie est de plus en plus présente, les écrans envahissent nos vies et malheureusement celles de nos enfants aussi. Il est difficile de trouver un équilibre entre l'évolution de la technologie et la dépendance que créent les écrans.


Comment protéger nos enfants des écrans ?


Surveiller le temps d'écran


Les scientifiques et médecins déconseillent une exposition aux écrans avant l'âge de 3 ans. Après cet âge, l'utilisation d'écran doit évoluer en fonction de l'âge de l'enfant. Un enfant de 8 ans n'aura pas le même temps d'écran qu'un enfant de 4 ans, cela doit évoluer en croissance pendant que l'enfant grandit.

Nous vous conseillons selon les tranches d'âges :

  • avant 3 ans : pas d'exposition aux écrans

  • de 4 à 5 ans : 15 minutes par jour

  • de 6 à 8 ans : 30 minutes par jour

  • de 8 à 10 ans : 45 minutes par jour

  • + de 10 ans : 1h par jour

NB : chiffres non livrés par des professionnels


Les dangers des écrans


Il faut avant tout connaître les dangers contre lesquels nous luttons en limitant l'accès aux écrans à nos enfants. Nous évoquons ici des effets secondaires uniquement dans le cas d'une sur-exposition aux écrans chez les enfants.

  • Sur l'apprentissage :

Une exposition importante des écrans chez les jeunes enfants retarde leurs apprentissages dits "basiques" tel que la langue par exemple. Scotchés devant un écran, ils ne vont pas être stimulés comme ils le seraient avec une interaction avec autrui. De ce fait, l'apprentissage, qui est à l'origine naturel chez l'enfant, ne se fera pas de la même façon avec une sur-consommation d'écran. Le développement du cerveau et l'apprentissage des compétences fondamentales chez l'enfant seront freinés par une forte consommation d'écran.


  • Sur les comportements :

Un jeune enfant ayant pour habitude de consommer des contenus violents ou agressifs sur les écrans verra son attitude changer. Cela influencera ses propres comportements et l'enfant sera plus enclin à devenir agressif et violent en grandissant.

A l'inverse, un enfant ayant pour habitude d'être passif derrière un écran se montrera passif face aux événements de sa vie.


  • Sur la santé :

Tout le temps passé à regarder un écran dans des situations de sur-exposition est du temps en moins pour de potentielles activités physiques de l'enfant. Normalement un enfant se dépense quotidiennement en s'amusant. La sur-consommation d'écran le rend beaucoup plus immobile et, de ce fait, il se dépense moins.



Ce que nous vous conseillons :


Malgré tout, l'avancée technologique fait partie pleinement de notre vie. Les écrans ne sont pas nocifs en eux-mêmes c'est leur utilisation excessive qui apporte des effets néfastes. Voici quelques conseils pour vous aider à répondre à la fameuse question : les écrans pour les enfants oui ou non ?


Pour nous, c'est oui mais avec des conditions. Il faut impérativement instaurer des règles d'utilisation :

  • Contrôler le temps d'utilisation des écrans

  • Contrôler le contenu visualisé par les enfants : opter pour des contenus interactifs et éducatifs

  • Accompagner les enfants dans l'utilisation des écrans

  • Se servir des écrans pour développer la créativité des enfants

  • Donner le bon exemple (en limitant l'usage des écrans à la maison pour tous, parents & enfants : une bonne raison pour déconnecter le soir en rentrant !)

Aucune méthode n'est parfaite mais il faut avoir conscience des dangers des écrans sur les enfants pour pouvoir limiter les conséquences plus tard.


Chez Dipongo, nous traitons l'écran comme un "support" et non comme une fin en soi. La nocivité des écrans pour les plus petits est avérée s'ils sont consommés sans modération, de manière passive et avec des contenus qui ne développent ni leur imaginaire ni leur réflexion.


C'est bien pour ça que nous créons des histoires fantastiques (= pour l'imaginaire) dans lesquelles ils interagissent régulièrement (= ils vont devoir faire des choix pour aider le héros tout au long de l'histoire) et surtout limitées en temps d'écran puisque l'expérience est à la fois physique et digitale (1 histoire = 15/20 minutes d'écran et au minimum 30 minutes de créations manuelles !).


Pour toute question, n'hésitez pas à nous écrire directement à : equipage@dipongo.co


34 vues0 commentaire